Les Basics en Lindy Hop vous permettront d’acquérir le vocabulaire et surtout vous entrainez une fois vos cours terminés.
Swing, Partners, Fun
Voici de quoi vous aider à travailler à la maison :
Bounce : le rebond du basketteur. Il marque la pulsation, tu bats la mesure avec tout ton corps. Cela te permet d’être sur le tempo de la musique et de te mettre en accord avec ton partenaire. Tu joues avec le ressort de tes genoux. On s’appuie sur le sol, le rebond est vers le bas. Ca donne de l’élasticité à ton mouvement. Tu ne fais pas d’effort.
Pas de base : Le pas de base se fait dans toutes les directions. Le Lindy Hop est une danse circulaire. Au début tu peux t’entrainer sur place pour marquer la rythmique de la danse. Veille à bien changer le poids du corps sur chaque jambe. Ensuite, tu prends une direction et quand tu te sens à l’aise tu essayes en changeant tes directions. « step step triple step, step step triple step ».
Souvent tu entendras en cours : Back step (sur le 1,2) ton triple step vers l’avant (3 et 4), les deux stomps du milieu soit pas en avant 5 et arrière 6, ou hésitation (bascule arrière 5 /avant  6), Tu termines par le triple step en arrière.
Swing out : Par convention ou codification en France on fait la distinction entre Swing Out et Lindy Turn. L’idée de ces deux figures est une séparation du couple. Pour simplifier en France on dit Swing out quand on commence en position fermée, l’arrivée est en position ouverte. Lors d’un stage international, tu entendras Swing out même quand tu commences en position ouverte. Ne sois donc pas surpris 😉
Lindy Turn : aller-retour (départ séparé, aller-retour du follower autour du leader, arrivée séparée).
Circle : reformation du couple (départ séparé, arrivée en couple ; on se sert de l’axe centrale créer par les jambes « intérieures » pour faire un cercle). On peut également faire un circle en position fermée dès le début.
Une « phrase musicale » se compte sur 8 temps. C’est un abus de langage de danseur. Une phrase musicale n’a pas la même signification pour un musicien.
Là encore par convention on parle de phrase musicale (danseur) en comptant deux mesures de 4 temps.
Notre danse se compte 1,2, 3 et 4, 5, 6, 7 et 8
Le « et » correspond à un demi temps, chaque compte correspond à 1 temps.
Soit Step Step (1,2), triple step (3 et 4), Step Step (5, 6) triple Step (7 et 8)
ou encore Step Step (Boum boum) triple step (Chabada) Step Step (Boum boum) triple step (Chabada)
On pense à :
Plier les jambes et basculer le bassin vers l’arrière. Le buste s’inclinera légèrement vers l’avant pour maintenir l’équilibre, avoir cette attitude swing et surtout soulager le bas du dos.
Faire des petits pas (surtout si le rythme est soutenu) et marquer le poids du corps sur chaque pas
Maintenir un bon cadre (avant bras plié, buste dégagé, alignement des épaules, bassin, genoux et pieds)
Garder la parallèle dans son corps et avec son partenaire, on regarde devant soi et son partenaire
Connexion (visuelle, corporelle : élasticité dans les bras, et résistance, position du bras dans le dos du follower, et du bras du follower sur celui du leader…)
Écouter la musique, profitez de l’intro pour se mettre dans le rythme avec son partenaire, marquez les breaks (cela permet de se reposer tout en improvisant et quelle musicalité !)
et on sourit 🙂
On danse avec notre personnalité, notre âme et on respire ! Vive le swing !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *






9 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.